Eva Joly, la victoire de l’appareil

On vient d’apprendre la victoire annoncée d’Eva Joly. Tout était prévu pour que l’on se réjouisse de la surprise, et pourtant tout vient à montrer que les Verts étaient très présents dans la machine de campagne d’Eva Joly. La victoire sur Hulot n’était finalement qu’une formalité. Formalité visant à l’éliminer de la course pour 2012.

Tout d’abord il faut rappeler qu’Éva Joly a vu dès les premiers jours de sa campagne arriver des gens comme Karima Delli, Julien Bayou et même le corpus d’activistes du collectif Sauvons les riches. Ces vedettes en terme de mobilisation sont également proches de Cécile Duflot… et c’est bien connu chez les Verts rien ne se fait sans elle. On a pu également voir Jean-Vincent Placé s’afficher à portée de caméra aux côtés d’Éva Joly à des moments très stratégiques de la campagne (Reportage France3). Lui aussi est un facteur clef de réussite d’une élection. Aussi, c’est l’appareil des Verts, soutenant un candidat, qui a permis de battre Hulot.

Hulot s’est fait avoir. D’une part, il est allé battre champagne assez paisiblement alors que l’équipe Joly faisait beaucoup de tapage. La technique de Julien Bayou qui s’occupait de la mobilisation, de la présentation Web de la candidate a beaucoup aidé à ce que les tentatives d’existence de Nicolas Hulot soient obsolète.

Hulot s’est fait rouler dans la farine. En dehors des Verts, Hulot était un risque. On se souvient qu’en 2007, il avait laminé les Verts et réuni jusqu’à 15% d’intention de vote. La stratégie d’appareil a donc été de faire venir l’animateur TV. Lui proposer la primaire tout en faisant en sorte qu’il s’engage à soutenir le vainqueur… évidemment, c’est juste lui mettre un collier typique des techniques torturées de cette mouvance écologique. Il fallait mettre Hulot dans le rang et le faire perdre face à un candidat de parti. La technique Duflot est éprouvée… on a vu qu’il a suffi de traiter les membres d’Europe-Ecologie de Stroumph grognon pour gagner la place de dirigeante du parti… il y a aujourd’hui une stratégie Duflot de conquête d’un nouvel électorat qui n’a pas vu l’arnaque. Ainsi, ceux qui sont pro-Hulot n’avaient aucune chance d’arriver en tête. Tous les organes stratégiques du parti EELV ayant poussé la candidature d’Éva Joly.

L’étape suivante sera assez amusante. Comment Duflot reprendra la main sur le pouvoir ? Se voit elle déjà ministre ? Éva Joly rêve elle d’un portefeuille républicain. En tout cas voilà des politiques qui arrivent à disqualifier un reveur, tout en aspirant à des ambitions très visibles.

Martin Dupont

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s